Participez à un projet de recherche ou d’animation

Juste curieux et sans parcours d’étude scientifique ?

Un bénévole BRICOLEUR a conçu et fabriqué par exemple, le box de contention indispensable aux tests de comportements des chiots du projet “Le patou ne fait pas tout”. D’autres ont découvert l’univers de la recherche, de l’élevage et de nouvelles régions en France, en réalisant avec nous les tests de comportements des chiots (travail en binôme ou trinôme nécessaire). Vous aimez organiser et animer des rencontres d’échanges ? Tout le monde a des qualités et des expériences intéressantes à partager. L’important est le temps de partage !

Étudiant ou Docteur en recherche d’expérience ou de stage ?

Depuis 2016, 6 stagiaires ont collaboré et avancé les analyses des données collectées dans le cadre de la recherche participative “Le patou ne fait pas tout”

Depuis 2018, deux chercheurs indépendants travaillent sur les données traités par les stagiaires pour participer à un meetup datasciences. Leur intérêt est de faire reconnaître leurs compétences. Cet échange enrichit réciproquement les compétences, tout en faisant progresser significativement le projet… !

Entreprise ou Start Up ?

La Start Up Canitech met au point des moyens numériques de protection des troupeaux pour les vendre. Elle profite actuellement du réseau de l’association pour tester la caméra embarquée sur des chiens à l’étude “Le patou ne fait pas tout”

Sans le partage de compétences et d’expériences de TOUS HORIZONS, un projet de recherche ne peut vraiment avancer !

L’animation et la vulgarisation scientifique de ses découvertes font aussi partie d’un projet de recherche : elles donnent un sens à ce projet. Tout le monde a donc des qualités et des expériences intéressantes à partager.

Faire partie d’un comité de pilotage de projet

Vous souhaitez aller plus loin ?

Faire partie d’un comité de pilotage permet d’apporter votre expertise sur l’enjeu d’un projet et vous donne un rôle d’administrateur. Mais un administrateur n’est pas un décideur dans l’association.

En effet, l’association est organisée de façon collégiale, c’est-à-dire qu’elle n’a pas de bureau, ni de décideur hiérarchique. Les responsabilités juridiques sont donc égales entre administrateurs et les décisions concertées. Ce fonctionnement garantie que le projet ne soit pas orienté vers un intérêt plus qu’un autre, pour rester impartial scientifiquement et médiateur.

Votre rôle

Le conseil d’administration est constitué de comités de pilotage, au fur et à mesure que des initiatives de projet sont proposées et portées par l’association. Un comité de pilotage est composé par des personnes représentant les enjeux du projet, un(e) référent(e) par enjeu. Ces enjeux peuvent être agricole, économique, éducatif, écologique, social… selon le projet. L’esprit est de bien représenter l’intérêt de tous les acteurs concernés, pour garder une approche d’ensemble du sujet traité.

NB : S’il n’y a qu’une personne référente pour chaque enjeu, une personne peut représenter deux enjeux (maximum), à défaut d’un référent pour un enjeu. Vous pouvez dans ce cas proposer votre expertise. Il est aussi possible d’être un référent suppléant.

Devenir administrateur, c’est l’envie d’être garant de l’impartialité scientifique de l’association et de son rôle de médiateur (objet de l’association).

Lancez votre initiative de projet

Une idée ?

Si vous êtes actif depuis un an dans l’association ou attester d’une réelle expérience de médiation, l’association peut porter votre initiative de projet. Ce projet peut être :

  • Un sujet de recherche non développé en éthologie
  • Et/ou un projet de vulgarisation de connaissances que vous estimez d’intérêt collectif.

Lancez une initiative signifie créer un comité de pilotage dont vous deviendrez coordinateur. Vous devez constituer ce comité pour présenter votre projet au conseil d’administration. (cf. l’organisation d’un comité de pilotage ci-dessus)

Une concertation

Les membres du conseil d’administration se concerteront en votre présence pour partager les avis, y compris en terme de moyens humains et financiers. L’association a une volonté démocratique pour que vous ayez tout le soutien nécessaire du réseau. Si 70% des membres donnent leur accord et 50% des adhérents aussi, alors vous pourrez jouir du cadre de l’association pour démarrer votre projet. Les autres membres des autres comités sont aussi là pour partager leur expertise dans la conduite de projet.

Pour aller plus loin…
(cf. article 12 du statut de l’association) (à télécharger sur la page « Une association unique en France »)